Tivoli Initiative

27 nov : Journée de l’Economie Sociale et Solidaire à Tivoli

15
novembre 2018
  • Tags:
  • Anime,
  • Video

Journée d’étude et restitution Enquête ESS 18
Depuis deux ans, Tivoli Initiatives a impulsé la constitution du collectif ESS 18. A ce jour, il regroupe 30 structures de l’Economie Sociale et Solidaire. En 2018, Nous avons travaillé sur une enquête pour montrer le poids de l’ESS sur notre département du Cher. Les résultats seront présentés lors d’un après-midi de réflexions que nous organisons le 27 novembre 2018 à partir de 14h à l’espace Tivoli 3 rue du moulon à Bourges. Pour mettre en perspective notre travail, nous serons accompagnés par Michel ABHERVE professeur associé à l’université Paris Est.

PROGRAMME

  • 13h45 : Accueil
  • 14 h – 16h30 : Début des ateliers
  • 16h30 - 17h : Restitution
  • 17h30 à 19h30 : Résultats de l’enquête et intervention de Michel ABHERVE
  • 20h : Apéritif dinatoire
  • Programme et Invitation à télécharger :
    PDF - 174.8 ko
PDF - 182.6 ko

1 – Notre économie, Sociale et Solidaire, ne manque pas
d’arguments pour se défendre !

Les préjugés autour de l’ESS ne manquent pas : pleine d’amateurisme, sans réel
modèle économique, consommatrice de subventions publics, trop éloignée des
besoins des citoyens/consommateurs… Ces préjugés prennent le pas sur nos
projets, ils freinent le développement d’initiatives porteuses et souvent
structurantes. Revue de détails des arguments et des exemples IN-CON-TOURNA-BLES.

2 – Notre économie, Sociale et Solidaire, est-elle rentable
aussi pour la démocratie ?

Nos modes d’entreprendre, le fonctionnement de nos organisations, nos projets
collectifs, nos valeurs… sont autant d’occasions de faire vivre une certaine idée de
la citoyenneté. Nos outils peuvent-ils être des remparts efficaces contre
l’affaiblissement des démocraties ?
3 – J’entreprends, tu entreprends, nous réussissons …
mais comment faire encore mieux ensemble ?

L’Economie Sociale et Solidaire offre un vaste champ à l’expérimentation sociale
et même l’innovation sociale. Les modèles sont multiples : associatifs, coopératifs, mutualistes… Comment profiter au mieux de leur diversité et imaginer de
meilleures coopérations au local ?
4 – Et demain ?
Projetons-nous, dans 10 ans – 20 ans, sur un territoire qui aurait fait le choix de donner une vraie place et des moyens à une économie plus durable… une carte postale du futur souhaitable !